Ecole primaire du Monêtier les Bains
Ecole
Le Monêtier les Bains
 

La guerre des Tachetés

mardi 29 novembre 2005, par Nicolas

Depuis des lustres, le nord de la savane était calme.
Deux espèces s’ étaient installées : les léopards et les guépards.
Un jour chaque chef de groupe était parti avec ses soldats chasser.
Ils se rencontrèrent :

« - Que fais-tu sur mon passage ? cria le léopard.
- Je chassais mais tu es arrivé avec tes taches de copieur, dit le guépard.
- MENTEUR !!!
- VOLEUR !!!
- De toute manière, moi j’ai un pouvoir et pas toi ! se vanta le guépard.
- Si j’en ai un, le tien il est moins fort que le mien ! NA, NA, NA, NANÈRE !!! » se moqua le guépard.

Ils commencèrent à utiliser leurs pouvoirs. Le léopard lançait des fleurs qui endormaient pendant cinq secondes. Le guépard chantait une chanson qui faisait rigoler.

Les femmes, les enfants et les hommes de chaque clan qui étaient restés à leur tanière, entendirent leur chef.

Chaque tribu arriva en même temps.
« - A L’ ATTAQUE !!! criait l’ un,
- CHARGEZ !!! » criait l’ autre.

Tout le monde se mit en guerre. Les girafes, qui se demandaient ce qui se passait, arrivèrent et prirent parti.
Après s’être elles mêmes disputées, elles se séparèrent en deux clans. La bataille était sans merci. Chaque clan commença à creuser des tranchées. Les fleurs se baladaient partout, les chansons, ça on les entendait !

Les lions qui n’étaient pas loin se dirent :
« Quelle bonne chasse à faire ! »
Ils attaquèrent. Tous les tachetés crièrent, paniquèrent, se rentrèrent dedans, partirent dans tous les sens...

C’était la panique !

Tout à coup, une femelle guépard cria :
« - Cachons-nous dans la grotte entre nos deux tranchées, il y a assez de place pour nous tous ! »
Tout le monde se précipita dans la grotte, et les lions qui ne les avaient pas vu, se demandèrent où ils étaient passés. En les cherchant ils chamboulèrent toute la terre puis s’en allèrent,

Deux jours passèrent. Les trois familles de tachetés, reprirent confiance, puis sortirent.
Toute la terre était chamboulée, ils n’avaient plus à manger.
Ils se mirent à travailler ensemble, pour refaire pousser la végétation. L’herbe repoussa d’un coup.

La paix enfin revenue, ils décidèrent de ne pas reboucher les tranchées, pour ne pas oublier.

D’après le conte écrit par Lucile et Silène

 
Ecole Ecole primaire du Monêtier les Bains 05220 Le Monêtier les Bains – Responsable de publication : Mme Sylvie Ollivier, Directrice de l'école
Dernière mise à jour : mardi 23 juin 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille